Crise agricole : Michel Vaspart souhaite que l’Assemblée nationale vote la proposition de loi en faveur de la compétitivité de l’agriculture

crise-agricole.la-2x2-voies-completement-bloquee-lannion_0

Conscient des graves difficultés rencontrées par les éleveurs, Michel Vaspart s’étonne du choix de la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale de rejeter la proposition de loi votée par le Sénat en faveur de la compétitivité de l’agriculture et de la filière agroalimentaire.

Cosignataire de la proposition de loi adoptée par le Sénat en 1re lecture le 9 décembre dernier, Michel Vaspart regrette le double langage des socialistes : « d’un côté, les élus locaux socialistes du département ont proposé que chacune des collectivités adopte des motions de soutien aux agriculteurs. De l’autre côté, les députés socialistes majoritaires à l’Assemblée nationale ont décidé de rejeter en commission des affaires économiques la proposition de loi préparée par le Sénat, avec l’accord des professionnels, alors que le monde agricole, particulièrement en Bretagne, exprime sa colère et son désespoir. Le texte que nous avons préparé depuis la fin de l’été ne va certainement pas résoudre tous les problèmes des filières. Néanmoins, il répond directement à certaines préoccupations de nos éleveurs. Il appartient aux députés de perfectionner et de voter ce texte lors de son examen en séance jeudi prochain. »

Le sénateur des Côtes-d’Armor souhaite que « ce débat ne soit pas l’objet de politique politicienne, mais qu’au contraire, sur un sujet aussi grave, nous puissions mobiliser l’ensemble des forces politiques de ce pays pour sauver notre agriculture bretonne et française. »