Michel Vaspart attire l’attention du Gouvernement sur le financement des exportations des PME

Question écrite n° 23951 publiée dans le JO Sénat du 17/11/2016 – page 4986

M. Michel Vaspart attire l’attention de M. le ministre de l’économie et des finances sur les entreprises exportatrices qui sont, dans notre pays, en grande majorité des PME, bien que ces dernières réalisent une faible part des exportations totales.

D’une récente étude de l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE), il ressort qu’en 2013, 20 % des PME de l’industrie manufacturière et du commerce de gros sont exportatrices ; elles sont souvent plus grandes et productives que les autres PME. L’activité d’export en termes de chiffre d’affaires est très concentrée au sein de ces entreprises. Les PME à faible intensité d’exportation vendent leurs produits de façon plus intermittente que celles à haute intensité d’exportation, présentes de manière plus pérenne sur les marchés.

Les ressources en liquidités propres à l’entreprise peuvent expliquer en partie ces différences.

Les PME exportatrices ont en effet davantage de besoins de financement, notamment de court terme, pour faire face à des délais de paiement importants dans les transactions internationales. Les entreprises qui accusent les délais les plus longs auraient des dynamiques d’exportation plus fragiles.

Il lui serait reconnaissant de bien vouloir lui préciser les mesures prises depuis 2012 pour aider sur ce point les PME exportatrices.

 

Transmise au Ministère de l’économie et des finances

En attente de réponse du Ministère de l’économie et des finances