Michel Vaspart interroge le Gouvernement sur la création de 4 pôles d’excellence touristique

Question écrite n°15953 publiée au JO Sénat le 23/04/2015 – page 928

M. Michel Vaspart interroge Mme la ministre du logement, de l’égalité des territoires et de la ruralité sur la création de quatre pôles d’excellence touristique intégrant des territoires ruraux annoncée dans les domaines de l’œnotourisme, du tourisme de montagne, du « slow tourisme » – tourisme durable et itinérance douce – et des savoir-faire et métiers d’art, dans les conclusions en décembre 2014 des assises de la ruralité. Il souligne tout l’intérêt de cet outil qu’est le pôle d’excellence qui part d’une initiative privée et dont les effets bénéfiques ont été perçus pour les pôles d’excellence rurale créés en 2005. Il lui serait reconnaissant de bien vouloir lui fournir des précisions sur cette opération et son calendrier.

Réponse du Secrétariat d’Etat chargé du Commerce extérieur, de la promotion du Tourisme et des Français de l’étranger publiée au JO Sénat le 04/06/2015 – page 1315

Le tourisme est un secteur prioritaire pour le Gouvernement qui a mis en place une stratégie ambitieuse autour de deux objectifs : accueillir 100 millions de touristes en 2020 et augmenter les retombées économiques de ce secteur afin qu’il bénéficie à tous les territoires. C’est pourquoi le ministère des affaires étrangères et du développement international, à l’occasion des assises du tourisme, a décidé de mettre en place des pôles d’excellence touristique qui visent à structurer des produits touristiques sur lesquels la France a des atouts à faire valoir mais est insuffisamment reconnue à l’international. Quatre des cinq pôles concernent directement les territoires ruraux, puisque des travaux sont en cours sur l’écotourisme, l’oenotourisme, le « tourisme de savoir-faire » et la montagne en été. Des professionnels spécialistes de ces sujets et reconnus dans leurs domaines ont été nommés et il leur est demandé d’animer ces démarches, en lien avec le pôle tourisme du ministère des affaires étrangères et du développement international. Des consultations sont en cours et permettront d’identifier avant l’été une série de mesures concrètes qui seront mises en œuvre sur chaque thématique dans les prochains mois. La France pourra ainsi promouvoir sa diversité de façon efficace et assurer l’émergence d’une offre innovante correspondant aux nouveaux comportements de consommation touristique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.