Archives par étiquette : Bretagne

Communiqué suite à l’abandon de Notre-Dame-des-Landes : « Un coup terrible porté à l’Etat de droit »

A la suite de l’annonce de l’abandon du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes par le Premier ministre Edouard PHILIPPE, le Sénateur Les Républicains des Côtes-d’Armor Michel VASPART déplore une « décision qui donne raison à une poignée de personnes au détriment du plus grand nombre. »

Plus grave encore, cette décision porte un « coup terrible à l’Etat de droit alors que près de 180 décisions de justice donnaient raison au projet d’aéroport », poursuit l’élu breton.

« Elle bafoue clairement la démocratie locale alors que 55% des habitants de Loire-Atlantique avaient donné leur aval au projet, contribuant encore une fois à l’affaiblissement de notre démocratie et de la République », regrette Michel VASPART.

Sur le fond, cette décision est « incompréhensible alors que l’économie du Grand Ouest, et de la Bretagne en particulier, avait besoin de cet aéroport », ajoute l’ancien chef d’entreprise. « L’immense majorité des élus locaux, des décideurs économiques souhaitaient sa construction ».

« Cette décision étonne d’autant plus que le candidat Emmanuel MACRON s’était engagé à construire l’aéroport », rappelle le Sénateur costarmoricain. « Il s’agit d’une véritable trahison de ses engagements de campagne. »

« Les Nantais, les habitants de la Loire-Atlantique, les Bretons seront pénalisés durablement par ce renoncement tant du point de vue des nuisances sonores (proximité de Nantes Atlantique avec la métropole nantaise) que du développement économique. »

« L’Etat lui-même sera pénalisé en renonçant ainsi à son rôle d’aménageur du territoire, de garant de la Justice et des institutions et apparaîtra comme décrédibilisé à la fois aux yeux de celles et ceux qui souhaitent sa fin, comme de celles et ceux qui croyaient encore en sa parole », conclut Michel VASPART.

Déplacement de la Délégation sénatoriale aux entreprises en Bretagne : deux jours à la rencontre des acteurs économiques des territoires

Visite du Pôle Cristal à Dinan

Mercredi 26 et jeudi 27 avril, la Délégation sénatoriale aux entreprises dont je suis membre s’est rendue en Bretagne. La journée du 26 fut consacrée au Finistère, à l’invitation de mon collègue Michel CANEVET, avec la visite de la coopérative agricole Saveol et de son site « nature » sur Guipavas.

Nous avons ensuite pu nous rendre à Roscoff dans les locaux du CNRS pour un déjeuner de travail autour des entreprises locales partenaires du projet Blue Valley. Ce projet est de développer le transfert technologique des biotechnologies marines et de favoriser la création et le développement d’entreprises et de start-ups. Nous avons ensuite été visiter le centre d’essaimage des projets puis de la station biologique.

La dernière visite de cette journée fut à la Brittany Ferries où nous avons été reçus par Monsieur Jean-Marc ROUE, le président du conseil de surveillance qui nous a présentés son entreprise et fait part de ses fortes inquiétudes sur les conséquences du Brexit pour son entreprise.

En soirée, nous nous sommes retrouvés avec quelques professionnels du tourisme ainsi que Jean-Yves LEBAS, Maire de Pléneuf-Val-André, et Yannick MORIN, Conseiller départemental, pour des échanges sur l’activité touristique sur notre littoral. Une inquiétude a été également évoquée concernant le Brexit.

Jeudi 27 avril, très tôt, à 6h30 du matin, nous avons visité la criée d’Erquy, au 4e rang des criées françaises avec des bateaux hauturiers et des bateaux côtiers. Grande inquiétude également concernant le Brexit et la nécessité pour nous d’une négociation qui permette de défendre les intérêts de notre activité pêche.

Visite de la Criée d’Erquy

La Délégation s’est ensuite rendue à Dinan, au Pôle Cristal, centre de recherche technologique en réfrigération et génie climatique. Ce centre, impulsé par l’intercommunalité, le département et la région, contribue à la recherche et développement pour les entreprises du secteur du froid notamment en matière de diminution de la consommation d’énergie.

Une table ronde a ensuite été organisée avec des entrepreneurs membres du club des entreprises du pays de la Rance où une dizaine d’entre eux ont pu exposer les différentes problématiques qu’ils pouvaient rencontrer dans leur entreprise (relations avec l’administration, difficultés d’embauche, RSI, …). Ces échanges ont pour but d’alimenter les travaux de la Délégation qui propose régulièrement des mesures ou des propositions de loi.

Table-ronde avec des entrepreneurs membres du club des entreprises du pays de la Rance (CEPR) au Pôle Cristal à Dinan

Notre déplacement s’est terminé par la visite de la nouvelle usine du groupe Galapagos, à Lanvallay, où sont produites les célèbres Gavottes.

Visite de la nouvelle usine du groupe Galapagos

Ce déplacement a été particulièrement enrichissant afin de faire remonter les difficultés ou propositions d’amélioration de la législation que nous pouvons faire. L’unanimité des interventions a également portée sur la complexification des normes et des règles et la forme de suspicion permanente de l’administration lors des contrôles ou de la constitution de dossier.

Il est indispensable que les administrations centrales et déconcentrées aient pour objectif d’être des facilitateurs et des conseillers au lieu d’être trop souvent dans « l’empêchement ».