Archives par étiquette : Gouvernement

Michel Vaspart interpelle le Gouvernement sur l’augmentation des taxes sur les carburants

A l’occasion de la séance de Questions au Gouvernement au Sénat, le 25 octobre 2018, Michel Vaspart a interpellé le Gouvernement sur la création et l’augmentation de nombreuses taxes qui touchent les Français au quotidien, comme les taxes sur les carburants.

Communiqué suite à l’abandon de Notre-Dame-des-Landes : « Un coup terrible porté à l’Etat de droit »

A la suite de l’annonce de l’abandon du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes par le Premier ministre Edouard PHILIPPE, le Sénateur Les Républicains des Côtes-d’Armor Michel VASPART déplore une « décision qui donne raison à une poignée de personnes au détriment du plus grand nombre. »

Plus grave encore, cette décision porte un « coup terrible à l’Etat de droit alors que près de 180 décisions de justice donnaient raison au projet d’aéroport », poursuit l’élu breton.

« Elle bafoue clairement la démocratie locale alors que 55% des habitants de Loire-Atlantique avaient donné leur aval au projet, contribuant encore une fois à l’affaiblissement de notre démocratie et de la République », regrette Michel VASPART.

Sur le fond, cette décision est « incompréhensible alors que l’économie du Grand Ouest, et de la Bretagne en particulier, avait besoin de cet aéroport », ajoute l’ancien chef d’entreprise. « L’immense majorité des élus locaux, des décideurs économiques souhaitaient sa construction ».

« Cette décision étonne d’autant plus que le candidat Emmanuel MACRON s’était engagé à construire l’aéroport », rappelle le Sénateur costarmoricain. « Il s’agit d’une véritable trahison de ses engagements de campagne. »

« Les Nantais, les habitants de la Loire-Atlantique, les Bretons seront pénalisés durablement par ce renoncement tant du point de vue des nuisances sonores (proximité de Nantes Atlantique avec la métropole nantaise) que du développement économique. »

« L’Etat lui-même sera pénalisé en renonçant ainsi à son rôle d’aménageur du territoire, de garant de la Justice et des institutions et apparaîtra comme décrédibilisé à la fois aux yeux de celles et ceux qui souhaitent sa fin, comme de celles et ceux qui croyaient encore en sa parole », conclut Michel VASPART.